Formations pour les Thérapeutes

J’accompagne depuis quelques années des thérapeutes (hypnothérapeutes, psychologues/psychothérapeutes, personnel médical pratiquant l’hypnose) sous différentes formes :

Mon expérience en thérapie (plus de 15 000 séances à mon actif) m’a permis au fil du temps de pouvoir proposer une transmission efficace auprès des thérapeutes et des personnes en formation, par plusieurs biais;

De manière assez logique, lorsque l’on vient d’être formé, on reprend ce qu’on a appris, ce qu’on a vu, ce qu’on nous a dit et on a donc tendance à “modéliser” son formateur, à reprendre ses trucs et ses tics verbaux ou comportementaux, et on s’éloigne de notre propre personnalité de thérapeute.

C’est celle-ci qui est important de trouver et de créer pour certaines personnes, afin d’être SOI, avec son style et donc de se “dé”former de ce qu’on a pu ingurgiter en école.

Cela fait quelques années maintenant que je propose de vous accompagner pour vous approprier ce que vous avez pu apprendre en centre de formation ; que ce soit la relation thérapeutique, les inductions, les protocoles, la relation sur le long court, l’attitude face à l’échec mais aussi le lien humain dans sa globalité lorsqu’on accompagne, et tout ce que ça peut impliquer aussi en terme de transfert et contre/transfert et quelle limite mettre dans ce cadre….

Voici donc plus en détail comment cela se passe que ça soit pour du Compagnonnage ou l’Installation/développement du Thérapeute, ou la Supervision, en cliquant simplement sur les liens ci-dessous :

Selon ce que vous souhaitez voir changer dans votre pratique, l’un de ces 3 items (voire les 3 pour certains) vous intéressera fortement, que ça soit pour l’échange ou pour apprendre jusqu’où vous êtes réellement capable d’aller pour vous autoriser plus et comprendre qu’il n’y a pas “une” bonne pratique, mais qu’il y en a autant qu’il y a de thérapeute, pourvu que l’intention est sincère.

Mon point de vue est qu’un bon thérapeute n’est pas celui qui a LE bon outil (ni la vérité d’ailleurs), mais celui qui la capacité d’incarner cette confiance en l’autre pour lui montrer que s’il progresse et change, c’est parce que les ressources sont déjà là ; comme dans un puzzle.

Il suffit de mettre certaines pièces dans un meilleur angle pour que l’image fonctionne…